C’est une simple goutte d’eau qui m’a permis de sentir qu’une voie se présentait
Aujourd’hui je sais que la photographie - cette écriture avec la lumière - est le fil d’Ariane des voyages, mêmes immobiles

Arriver à suspendre l’instant souvent éphémère du spectacle du vivant et participer à fixer ce qui passe me procure des joies immenses
Plus jeune l’approche de la photographie s'est faite en regardant mon père discret et distrait qui avait créé son propre laboratoire de développement en noir et blanc
Ses développements avaient du grain  
Ce côté magique me fascinait
Le photographe est pour moi un témoin direct, de l'instant
J'aime non pas « la chasse à l'image », mais la concentration nécessaire pour obtenir un résultat


De tous les sujets abordés, la composition de la photographie vient de l'intérieur de soi, à la manière des peintres
Le Japon que je respecte profondément possède une identité culturelle fortement liée à la nature,
à l'observation des saisons, aux énergies, aux éléments
Une esthétique dépouillée, fidèle de la vie en mouvement

Amatrice de jardins auxquels je suis liée professionnellement en Provence, l'harmonie offerte est inégalable
La matière et la nature m'inspirent comme la pierre, le bois, la terre, l'eau
J’ai souhaité que mes photos soient imprimées sur papier Washi
De fait l'image revient sur la matière naturelle du papier traditionnel, reconnu pour restituer la lumière
Dans mon travail ma démarche est souvent solitaire
Contempler n'est pas d'un autre temps mais nécessaire pour participer à la part de beauté du monde

Mon ambition est de restituer un regard justement posé. 

Elizabeth Baille
Top