La poésie de l'eau - Elizabeth Chauvin Baille Membre ADAGP
  
La poésie de l'eau
La poésie de l'eau m'a accompagné pendant de longs mois. Cette surface toujours changeante m'enchante. Solide, liquide, gazeuse, invisible mais toujours sensible à la lumière. Elle est infiniment grande et infiniment petite, la poésie de l'eau sera je l'espère encore un doux voyage.
Rêverieje mesure 1,20 m. x 0,80 m.

je suis née dans les jardin de Chaumont sur Loire au mois d’août 2014.

Merci M. Monet,

Toutes les surfaces de la terre sont habitées, parées des plus beaux effets. Vous les avez magnifiées, jusqu’à l’harmonie parfaite des couleurs. Rien n’est anticipé, ni précipité, seule le regard permet de saisir la douceur du moment. Alors nous touche la révélation subtile du miroir aux teintes cangeantes. Les reflets de sont les reflets de la vie, de la lumière et de la richesse des sentiments. Merci, M. Monet, d’attirer l’attention, tout doucement, sur ces visions éphémères. Elles sont votre miroir, votre espace, votre trace dans le temps qui s’écoule invariablement. Toutes ces belles choses, fleurs, promenades, un monde à la portée de vos mains. Elles, toujours animées, pour rendre hommage de ces haltes, pour voir et rassurer votre vie. L’amour des jardins, c’est proposer une part de nous-même, souvent oubliée, à la rêverie.
Top